Boris Bourbon, président de la société HUMElab

Boris Bourbon, président de la société HUMElab

Rencontre avec Boris Bourbon, président de la société HUMElab avec Wesley Palanicaouden. Installée depuis 2014 sur le Parc de la Radio, la société HUMElab révolutionne le marché des mobiliers tactiles. L’un de leur modèle de table basse tactile nouvelle génération est exporté partout dans le monde.

Pouvez-vous présenter l’activité de votre entreprise ?

Nous fabriquons des mobiliers tactiles mais également des contenus digitaux dédiés à l’ensemble de l’économie du digitale, à sa mutation et à l’ensemble des clients qui vont y avoir recours. Notre activité se décline en 4 pôles. HUMElab Factory qui fabrique des mobiliers digitaux sur-mesure destinés aux professionnels de l’affichage dynamique, conçus à leur effigie ou à l’effigie de leurs clients. HUMElab Business conçoit, design et fabrique ses propres modèles de mobiliers tactiles.  Le département Tandem Média crée des solutions et des packs d’affichage dynamique à destination des commerçants. L’occasion pour un opticien, pharmacien, auto-école (…) de communiquer sur ses produits ou services de façon originale en captant l’attention de ses clients. Nous commercialisons des packs très accessibles allant de 149€ à 159€/mois. Ce département créé également des applications tactiles pour des grands comptes
Le pôle HUMElab Service créé des contenus digitaux, à destination de Tandem Média essentiellement. La société a notamment digitalisé le processus de départ des coureurs du Tour de France.

Quel est votre modèle le plus vendu ?

Le Groupe Accor nous a confié la mission d’équiper de façon innovante ses “Kids Corners” dans l’ensemble des hôtels Novotel à travers le monde. HUMElab a conçu une table tactile de jeux pour enfants, sur la base de notre produit phare, la table basse tactile « TABATA ». Ce mobilier interactif permet aux enfants de jouer à plusieurs.

Que signifie pour vous le « fabriqué en France » ?

C’est pour nous une fierté de pouvoir dire qu’on continu à assembler et fabriquer de l’électronique en France, dans les anciens locaux de l’entreprise Phlipps LG.

Pourquoi vous êtes-vous installé sur le territoire de l’Agglo ? 

Nous étions auparavant dans les Yvelines. Après avoir rencontré la SEMCADD, nous nous sommes installés, en 2014, sur le Parc de la Radio. Ces nouveaux locaux, avec la superficie dont nous disposons, nous permettent d’accompagner notre croissance.

Quelle est votre croissance ?

Notre entreprise a connu une très forte croissance en 2015 puisque nous avons réalisé une croissance de 135% du chiffre d’affaires, que nous avons consolidée en 2016.

 

 

 

 

 

19employés

3,5 Millions d’euros de chiffre d'affaire

twitter ink viadeo facebook youtube