Vogue Suite, le mariage de l’architecture et de l’industrie

Vogue Suite, le mariage de l’architecture et de l’industrie

Vendredi 8 juillet, Gérard HAMEL, Président de l’Agglo du Pays de Dreux, Loïc BARBIER, maire de Brezolles et Pierre LEPORTIER, maire d’Ezy-sur-Eure ont visité l’entreprise Vogue Suite. Le constructeur de maisons modulaires à ossature bois a présenté son activité singulière, qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des trois élus.13

visite-vogue-suite

Entreprise de construction basée à Ezy-sur-Eure, ZAC Coutumel, Vogue Suite est née de la rencontre entre Xavier LOUVET, architecte et Guy SCHUMACHER, ancien industriel chez Brossard. Les deux hommes développent un concept novateur d’habitat qui allie leurs savoir-faire. L’idée est de mettre en industrie le monde du bâtiment. Comment ? En créant des maisons à partir de modules préfabriqués.

Comment ça marche ?

C’est un peu comme un Lego (R), le côté « jouet » en moins. Tout part d’un module de base de 30m². Le cumul de modules crée la maison dont la superficie peut varier de 60 à 120m², du plain-pied au R+1. 

Même si dans l’assemblage, cela peut ressembler au jeu de construction, il n’en n’est rien en réalité. Les modules sont faits de bois et « capitonnés », ce qui garantit une isolation phonique et thermique. Chaque construction respecte les labels Effinergie, attribués aux habitations dont les très faibles besoins énergétiques contribuent à atteindre les objectifs écologiques de 2050 : réduire les émissions de gaz à effet de serre par 4. 

90% de la maison est construite et équipée en atelier. Il faut compter 8 semaines de fabrication et 4 semaines d’installation. Les avantages de ce procédé sont nombreux : moins de frais de transport, moins de bruits, moins de déchets… un autre avantage : la construction de la maison se fait en parallèle des travaux de viabilisation du terrain. Ainsi, il s’écoule environ 8 mois entre l’achat de la maison et l’emménagement du client.

visite-vogue-suite-5

S’adapter aux budgets et aux besoins

Vogue Suite fait de l’oeil aux primo-accédants. Nombreux sont ceux qui aimeraient investir dans un bien et qui ne peuvent le faire, faute de moyens. La maison Vogue Suite s’adapte aux besoins et aux budgets de chacun. Il est possible d’acquérir un bien de 60m² et de le faire évoluer par la suite, d’un ou plusieurs modules de 15m².

visite-vogue-suite-2

Standardisée mais pas sans personnalité 

À l’origine de cette idée, la maison en container de bateau. Pour autant, n’imaginez pas que les propriétaires d’une maison Vogue Suite vivent tous dans la même habitation. Au contraire, les possibilités de personnalisation n’ont rien a envier à une maison traditionnelle. Du sol au plafond, sans oublier l’extérieur, le client a le choix des revêtements, des fenêtres, de la toiture ou encore de l’aménagement de la cuisine et de la salle de bains. D’ailleurs, un configurateur, disponible sur le site Internet de la société, permet d’avoir un aperçu de votre future maison et de son coût.

 visite-vogue-suite-4

Une entreprise en plein développement

Les 10 millions d’euros investis en 2015 portent leurs fruits ! De 22 salariés à sa création, Vogue Suite prévoit de dépasser les 100 salariés d’ici 2018. Pour ce faire, l’entreprise compte recruter 40 salariés, principalement des menuisiers, des charpentiers, des façadiers et des techniciens isolation… Les fiches de poste sont disponibles sur le Portail Emploi de l’Agglo du Pays de Dreux.

Parmi les réalisations de l’entreprise, nous pouvons citer un lotissement de 13 maisons à Aulnay-sur-Iton ; premier lotissement de maisons modulaires clés en main. 22 nouvelles habitations seront également construites en 2017 au Val-David, en Normandie. 

www.maisons-genius.fr

twitter ink viadeo facebook youtube