Visite de l’entreprise TIB à Brezolles

Visite de l’entreprise TIB à Brezolles

Brezolles, jeudi 17 mars 2016. A l’écart du centre-bourg, surplombée par une prairie où paissent les chevaux d’un salarié, l’entreprise TIB s’active. Philippe SANDRIN, chef d’entreprise et Antoine VASSEUR, responsable qualité reçoivent Loïc BARBIER, Maire de Brezolles. L’objectif de cette rencontre est de présenter l’activité singulière du carrossier-constructeur, mais également de parler emploi et développement économique, car l’entreprise se porte bien et prévoit de s’agrandir.

En activité depuis plus de 35 ans, TIB conçoit, fabrique, transforme et carrosse des véhicules d’intervention. Les domaines d’intervention sont nombreux : médical, hospitalier, pompier, infrastructure ferroviaire et routière ou encore militaire… plus d’une dizaine de véhicules différents sortent des ateliers de Brezolles. La clientèle est majoritairement constituée d’entreprises publiques, comme la SNCF ou la Mairie de Paris. Grâce à la régionalisation (comprenez le groupement d’achats par les départements), TIB vend dans toute la France, de quoi assurer un avenir serein aux 92 salariés.

Un chiffre d’affaires en constante augmentation

Visiblement, Philippe SANDRIN est un homme heureux. Son entreprise ne connaît pas la crise… c’est même le contraire ! De 13 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, TIB prévoit d’atteindre les 20 millions en 2020. Le bilan positif de l’entreprise de carrosserie-construction a pour conséquence de nouveaux projets d’investissements industriels à hauteur de 1,5 millions d’euros, telle que la construction d’un nouvel atelier.

« On recrute tout le temps »

« L’entreprise recrute ! » Philippe SANDRIN n’hésite pas à le dire à monsieur le Maire. Des monteurs, mais aussi des techniciens. Ce qui rend Philippe SANDRIN fier, c’est sa politique de recrutement. « Nous recrutons essentiellement des habitants de Brezolles. Même sans diplôme. Ce qui compte, c’est la motivation. Nous avons les moyens de former nos futurs employés en interne ». Pourquoi aller recruter ailleurs alors que le bassin d’emploi de Brezolles peut subvenir aux besoins de monteurs ? Une initiative qui n’a pas manqué d’intéresser Loïc BARBIER. C’est pourquoi les 153 demandeurs d’emploi de la commune ont été invité à visiter l’entreprise TIB, samedi 19 mars 2016. L’occasion pour eux de découvrir son activité et peut-être de l’intégrer.

2016-TIB-06b-1024x679

Un produit industriel fait par des artisans professionnels

Même si les employés de TIB produisent en grand nombre (les ateliers et les parkings sont pleins), aucune chaîne de fabrication n’a encore investi les locaux.
La majorité des transformations de matières premières sont réalisés en interne grâce à des machines et des hommes à la pointe du progrès technique « Cela nous permet d’être autonome et extrêmement réactif », explique Antoine VASSEUR, responsable qualité. « Nous achetons les véhicules, nos bureaux d’études conçoivent les aménagements, puis nous les réalisons. Cela va du travail de tôlerie, de menuiserie, de montage de carrosserie, de peinture, de câblage, d’aménagement intérieur, jusqu’à la pose d’adhésifs ».
TIB propose une solution complète clé en main, de la conception jusqu’à l’immatriculation du véhicule.

L’activité de TIB est tournée vers les véhicules d’intervention. Pompiers, hôpitaux, armée font appel à ses compétences. D’ailleurs, 60 % de l’activité est dédié à la fabrication d’ambulances, les 40 % restants se partageant entre la création de berces, de remorques, de véhicules de formation ou autres véhicules spéciaux.

2016-TIB-07-1024x679

Le concept « durable » des ambulances TIB

En créant, il y a maintenant plus de 15 ans, l’ambulance cellulaire « réutilisable », TIB faisait déjà figure de pionnier parmi les carrossiers constructeurs d’ambulances en pariant sur un produit durable, aujourd’hui cette vision se révèle payante.
Même si l’essentiel de l’activité consiste en la création d’ambulances neuves, TIB est en augmentation constante sur cette partie de « transfert de cellule ambulance »
Dans ce concept, seul le camion est remplacé, la cellule médicale est rénové et de nouveau réutilisée.
Afin de proposer une solution globale à ces clients, TIB achète les châssis usagés à ces clients pour ensuite les transformer et les revendre sur le marché de l’occasion, comme des van à chevaux, des Pick up, des bennes… »

2016-TIB-10-1024x679

Des produits faits sur-mesure…

Bien qu’il soit possible de croiser des ambulances et des véhicules d’intervention dans toutes les villes de France, il est rare d’en voir deux identiques. « Chaque client a des demandes bien particulières, qui correspondent à des besoins spécifiques », précise Antoine VASSEUR. « Ainsi, tous nos véhicules sont adaptés aux souhaits de nos clients, tout en répondant scrupuleusement aux normes et réglementations applicables ». L’évolution des véhicules, et notamment les normes anti-pollution liées à l’évolution de la réglementation, entrainent une augmentation de poids des véhicules de base, et oblige donc les carrossiers à maitriser parfaitement les questions de poids. « Dans nos aménagements, nous faisons une chasse au poids permanente ! ».

2016-TIB-12-1024x679

Et des demandes singulières

Si l’activité est sérieuse, (il s’agit de fabriquer des outils de travail mais aussi des outils qui contribuent à sauver des vies), il arrive également que les équipes de TIB soient sollicitées pour des demandes plus particulières.
En attestent la transformation d’une ambulance en van à chevaux ou encore l’équipement d’un camion MAN TGS 28 480 pour les pompiers de Monaco. Ce dernier est équipé d’une grue dont le bras est suffisamment long pour passer au-dessus d’une voiture afin d’en saisir une autre. « Ce type de véhicule est utilisé pour l’enlèvement de voiture destiné à la mise en fourrière », précise Antoine VASSEUR. « Nous avons également été sollicité par l’industrie du cinéma à laquelle nous avons déjà loué des véhicules ».

La visite s’achève sur ces quelques anecdotes, signe que la responsabilité qui pèse sur les épaules des 92 salariés du groupe n’entache pas la bonne humeur de notre guide et de ses collègues.

2016-TIB-13-1024x680

twitter ink viadeo facebook youtube