Maîtrise de vos déchets, ne passez pas à côté d’un diagnostic et d’un financement de vos projets

Maîtrise de vos déchets, ne passez pas à côté d’un diagnostic et d’un financement de vos projets

Diagnostic, étude de faisabilité, subventions pour des projets de mise en conformité… Les entreprises l’ignorent peut-être, mais des aides existent pour accompagner leurs actions de prévention et de gestion des déchets. Les représentants des chambres consulaires d’Eure-et-Loir, et Alain Fillon, Vice-président de l’Agglo du Pays de Dreux en charge de l’Eau et de l’Assainissement se sont réunis ce mardi autour d’un artisan et d’un commerçant qui en ont bénéficié. Tour d’horizon de cet échange.
L’Agglo du Pays de Dreux a signé une convention avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) d’Eure-et-Loir en juillet 2014 pour une durée de trois ans, afin de sensibiliser les entreprises (dont les artisans et les commerçants) à la règlementation sur la gestion de l’eau et des déchets. Cette démarche permet d’inciter les entreprises à maîtriser leurs rejets au réseau d’assainissement, avec l’appui d’interlocuteurs privilégiés que sont la CMA et la CCI, tout en bénéficiant de l’appui financier de l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

Les représentants de la CCI et de la CMA précisent « Toute activité peut potentiellement avoir un impact sur l’environnement. Il y a toutefois des activités à plus hauts risques, telles que les imprimeries, industries à métaux lourds ou les entreprises de peinture. »

 

Quel est l’objectif de cette action ?

 

Le but est d’inciter les entreprises à réaliser des améliorations pour :

 

  • La maîtrise de leurs rejets et de leurs déchets dangereux (prétraitement, moyen de valorisation…)
  • La prévention de toute éventuelle pollution (bacs de rétention…)

 

Quelles entreprises sont concernées ?

L’action concerne les entreprises de moins de 50 salariés et porte sur les communes ou secteurs pour lesquels une pollution du milieu naturel ou un dysfonctionnement d’un ouvrage d’assainissement, dû à une activité industrielle/artisanale a été signalée.

 

Sur quels critères ?

 

Sur les 32 communes en assainissement collectif de l’agglomération, l’action a été ciblée en priorité :
– Sur les communes dont le territoire se situe au niveau d’un Bassin d’Alimentation de Captages
– Sur les communes traversées par un cours d’eau
– Sur les communes où est présent le plus grand nombre d’établissement ayant une activité potentiellement impactant sur le milieu naturel et les systèmes d’assainissement

Ces trois critères ont conduit à cibler les communes de :
Dreux, Vernouillet, Chérisy, Saint Rémy sur Avre et Châteauneuf en Thymerais

 

L’opération en chiffres

L’action groupée concerne :

  • 1358 petites entreprises du territoire qui pourraient avoir une activité potentiellement polluante
  • Il est estimé que 200 établissements pourraient bénéficier de l’action groupée sur les trois années de la convention
  • Des taux de financement des travaux qui peuvent aller jusqu’à 60 %

 

Témoignages d’un restaurateur et d’un artisan-peintre

 

Monsieur Deshayes responsable du restaurant Le Vallon de Chérisy, qui a souhaité remettre en conformité son établissement, témoigne de son expérience. « J’ai été accompagné par la CCI d’Eure-et-Loir afin de bénéficier du concours financier, sous forme de subventions, de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. » Cette remise en conformité consistait à la mise en place d’un système d’assainissement non collectif. Le diagnostic établi a mené à la mise en place d’un système de prétraitement des eaux usées professionnelles. Il bénéficie aujourd’hui également d’une micro station d’épuration. Le montant de ces investissements était de l’ordre de 36 000€, et Mr Deshayes a perçu une aide financière de 60%, soit 21 600€. Il précise, « Entre l’étude et l’installation cela a duré 9 mois. Il faut bien faire la demande avant d’engager les travaux. «

 

Monsieur Goupy, artisan-peintre, a été accompagné par le service Développement Durable de la CMA. Il a pu investir, grâce aux subventions, dans une machine de nettoyage de rouleaux en circuits fermés qui filtre l’eau et stocke les résidus de peinture. « Au-delà de ce financement, j’ai appris à changer mes habitudes, à trier mes déchets, à mieux stocker les déchets dangereux. Nous sommes vraiment bien accompagnés. »

 

Chantal Lefrançois, Vice-présidente Services de la CCI d’Eure-et-Loir précise, « Il est important de susciter l’intérêt des chefs d’entreprises à ce sujet. Ils doivent se positionner sur le long terme et anticiper les mises aux normes. L’état des lieux est gratuit. » Cette convention prendra fin début 2018. Le service Eau et Assainissement de l’Agglo souligne qu’il souhaiterait poursuivre cette convention.

 

twitter ink viadeo facebook youtube