Le restaurant inter-entreprises «Ô Chatelets» monte en puissance

Ouvert en mai, le restaurant inter entreprises « Ô Châtelets » accueille près de 160 salariés pour le déjeuner. Il vient d’être inauguré par Mr HAMEL, Président de l’Agglo du Pays de Dreux ainsi que par le président de la Région centre, Mr BONNEAU..

1,4 millions d’euros de travaux

Le bâtiment qui abrite « Ô Châtelets » est l’ancien restaurant du site Philips des Châtelets qui a été acquis en juin 2011 par l’Agglo du Pays de Dreux pour un euro symbolique dans le cadre de la convention de revitalisation signée par Philips avec l’Etat.

L’endroit idéal pour installer un restaurant inter-entreprises dont le besoin se faisait fortement sentir notamment avec l’arrivée récente de nouvelles entreprises sur la zone des Châtelets ou sur le parc d’activités La Radio.

Des travaux de mise aux normes du restaurant ont été menés par la SEMCADD (Société d’Économie Mixte de Construction, d’Aménagement et de Développement du Drouais) et ont permis de livrer une salle à manger très agréable, handi accessible, permettant d’accueillir 250 personnes avec une cuisine moderne et fonctionnelle.

Près de 1, 4 millions d’euros de travaux ont été réalisés et sur ce montant l’Agglo du Pays de Dreux a bénéficié de subventions de l’Union Européenne (486 000 €) et du Conseil régional du Centre (405 000 €).

Groupement d’entreprises

Le restaurant est loué par l’Agglo du Pays de Dreux à un groupement d’entreprises dédié à ce service de restauration. Ce groupement a lancé un appel d’offres pour la restauration et c’est la société Eurest qui a été retenue. Elle emploie aujourd’hui 5 personnes pour faire fonctionner le restaurant.

Chaque jour, ce self propose ainsi un vaste choix d’entrées, de plats et de desserts dans un cadre très agréable. L’accès au restaurant est réservé aux salariés des entreprises membres du groupement. Toute entreprise de l’agglomération pouvant adhérer à ce groupement. Le coût du repas tourne autour de 8 euros dont une partie est prise en charge par l’employeur. À terme, 250 déjeuners doivent y être servis chaque jour.

twitter ink viadeo facebook youtube